RECH (resh)

La lettre rech est identifiée à roch, la tête ou le commencement (autioth de rabbi akiva). C'est aussi le sommet, l'humilité.

ZAYN (zaïn,zayn)

Zayin est une lettre de puissance et de discernement, le pouvoir du libre-arbitre accordant le choix de faire ou de ne pas faire. Zayin force à s'assumer, à se prendre en charge, il symbolise le combat intérieur, le choc des oppositions, le but à atteindre et la forteresse à conquérir.

MEM

Le mem symbolise le retour vers l'intérieur. Le nom mem vient de maïm, l'eau, mot composé de mi qui regarde son reflet inverse im pour nous enseigner que dans chaque question se trouve le reflet d'une autre question.

KAF (caf)

Kaph représente la paume de la main. C'est un symbole d'accomplissement. La courbure du Kaph est à la fois un signe d'humilité, montrant l'acceptation des épreuves et des lois garantissant le couronnement de l'oeuvre (Kéter, couronne).

GUIMEL (gimel)

Guimel compense le déséquilibre entre deux forces opposées et les fusionne en une seule. Ainsi il est en rapport avec Gamla, employé dans le Talmud (moed katan 6b) pour désigner un pont qui unit deux espaces.

ALEPH (Alef)

Aleph est le symbole de l'unité, du principe, par cela de la puissance, de la continuité, de la stabilité, de l'équanimité.

Tav (Taf)

La lettre tav est la marque, le signe, le symbole : le Sceau Divin. Dernière lettre de l'alphabet hébreu, elle représente l'aboutissement de la création et la totalité des choses créées.

TSADÉ (tzade)

La lettre tsade symbolise l'acceptation d'une sublimation, dans le but d'accéder à un autre niveau d'existence ou de conscience ou bien de changer de cycle.

SOUTENEZ ALEPHBETH.NET...